Charles-Antoine Boutin, artiste-peintre

La grande migration vers Homo Peninsulae 

Je présente des scènes insolites rappelant les surréalistes. J’évoque un monde appartenant à celui qui le perçoit;
un monde subjectif, tourmenté, habité par les projections
les plus intimes.

L’injustice et les rapports de force opposent les personnages. L’homme, la femme et l’enfant se voient revêtir à tour de rôle l’objet du contrôle. Le pouvoir
est présenté comme un objet volatile et pénétrant; l’impuissance, en contrepartie, le malheur inhérent à la vie. Les personnages archétypaux sont soumis aux rôles que leur nature biologique leur impose; ils en jouissent comme ils en souffrent. Dès la naissance, leurs droits et leur valeur sont inscrits au creux de leur chair, au sud de leur ventre.

La femme, affligée par la douleur et la lourdeur de sa panse, est réduite à sa fonction génitrice. C’est pourtant
en position profane et ruisselante d’amnios qu’elle se voit dressée à un statut nouveau. Elle devient, involontairement, la figure fertile que l’homme adule. Lorsqu’elle se dresse, en colère ou illisible, elle se présente nouvelle, toute puissante.

Le nouveau-né, animal léthargique et incapable, tombe lourdement du haut d’un bassin déformé par la bipédie.
Il semble impuissant face aux forces que sont les règles
de la vie. Paradoxalement, c’est sa faiblesse et son état
de dépendance qui lui confèrent sa valeur ultime : la valeur de la chair nouvelle, le plus précieux bien des hommes.
Le nourrisson luisant et incapable se retrouve inconsciemment décideur du destin.

Erectus s’érige contre le fardeau universel, la gravité,
qui maintient au sol tous les êtres. Sapiens, lui succédant, rampe à nouveau comme ses ancêtres quadrupèdes, soumis à des forces plus assiégeantes encore. Similaire
à la nature dans sa composition, il est hanté par des idées auxquelles lui seul a accès, et auxquelles rien n’apporte
de réponse. Nu et sans égo, il subit l’impuissance,
et pourtant s’accroche à la vie dans l’espoir qu’elle lui offre un jour son miel, sa pleine saveur.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

581 , 3e Avenue, Québec (Québec)  G1L 2W4   •  418.914.5511

Stationnement 90 minutes gratuit  •  Rampe d'accès pour fauteuil roulant

galerie@chez-alfred-pellan.com