Émie Morissette, artiste-peintre

DÉMARCHE ARTISTIQUE​

Je demeure à Ste-Claire-de-Bellechasse, un petit village du Québec. J’ai débuté la peinture à l’huile à l’âge de 8 ans. À 11 ans, j’ai donné mes premiers cours! Je peux affirmer que je n’ai pas eu un parcours conventionnel pour une jeune fille de mon âge.
En secondaire 2, j’ai débuté l’école à la maison pour pouvoir m’investir davantage dans mes projets d’avenir qui étaient déjà tout réfléchis. À 15 ans, j’ai incorporé ma compagnie: “L’École des Beaux-Arts de Lévis”. J’ai une fibre artistique développée mais aussi une fibre entrepreneuriale qui me vient de mes parents en affaires depuis 23 ans et propriétaires de l’école de Karaté Vision Arts Martiaux. La pomme n’est pas tombée loin de l’arbre.

C’est Mme Sylvie Bergeron qui m’a initiée et fait aimer la peinture. J’avais un grand intérêt déjà à ce jeune âge pour les arts.
J’ai pris des cours avec différents autres professeurs mais c’est
M. Emmanuel Garant qui a définitivement contribué à ce que
je devienne l’artiste que je suis.

Je me passionne pour le portrait à l’huile principalement, mais
je peins aussi à l’acrylique, à l’aquarelle, à la spatule et j’enseigne le dessin.

J’ai une grande collection de toiles de «Star Trek» dont je suis fan. J’ai peint les acteurs et ils ont autographiés mes oeuvres. D’ailleurs, Nichelle Nichols, qui joue le rôle d’Uhura dans la série originale, a acheté la toile que j’avais prévu lui faire signer lors
de ma rencontre avec elle. Elle a eu un coup de foudre!

Extrait de la Revue « Moricetteries »

Mon école a pignon sur rue à Lévis. Deux ans après l’ouverture, quelques 225 élèves sont membres des Beaux-Arts. J’enseigne
à une clientèle de tous âges, des personnes retraitées jusqu’aux tout-petits de 7 ans. Les défis sont grands à relever car à la base j’étais davantage spécialisée dans le portrait à l’huile. Rapidement j’ai élargi mes horizons vers l’acrylique, l’aquarelle et la spatule afin d’accompagner mes élèves dans la réalisation de leurs toiles aux multiples sujets et médiums.

J’ai aussi créé un grand rassemblement d’artistes dans ma région, la Convention des Beaux-Arts. Pour sa 2e édition cette année, le Centre des Congrès de Lévis a été l’hôte d’artistes professionnels et amateurs d’un peu partout au Québec.

En plus d’enseigner la peinture, j’ai découvert une seconde passion : l’art dramatique. Grâce à une rencontre fortuite,
j’ai fait connaissance avec Vic Mignogna, le producteur de
la série Star Trek Continue. Celui-ci m’a offert un rôle dans les épisodes 10 et 11 qui clôturent la saison de cette saga.
Je me suis rendue en Géorgie en novembre 2016 pour le tournage qui a duré 10 jours. Quelle magnifique expérience et quel bonheur ce fut pour moi d’arborer l’uniforme et d’être « la première québécoise à bord de l’Enterprise ! »
Il faut dire que mon père et moi sommes des fans inconditionnels de Star Trek.

Ce tournage m’a ouvert les portes d’une seconde expérience. C’est à Hollywood récemment, que j’ai participé au court-métrage « When the Train Stops » qui sera diffusé sur une chaine américaine en 2019. J’incarnais Christine Lafont, une secrétaire juridique, et j’ai donné la réplique à l’acteur d’expérience John De Lancie, connu principalement pour son personnage de « Q » dans Star Trek.

En janvier de cette année, la peinture m’a menée jusqu’à Paris. À la suite d’un publi-reportage dans la revue française Art et Design, la Galerie Thuillier, située à quelques pas
du Musée Picasso, m’a invitée à exposer mes toiles. Suite à cette exposition, j’ai reçu la médaille d’argent de l’Académie Internationale Arts-Sciences et Lettres.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

581 , 3e Avenue, Québec (Québec)  G1L 2W4   •  418.914.5511

Stationnement 90 minutes gratuit  •  Rampe d'accès pour fauteuil roulant

galerie@chez-alfred-pellan.com